Châteauneuf-du-Pape en 5 questions.

Châteauneuf-du-Pape est une appellation mondialement connue dans le monde entiers. Elle s’étend sur 3.200 ha, avec des vignobles pour la plupart relativement plats. Une particularité de cette appellation sont les sols de galets (les célèbres "galets roulés" de Châteauneuf du Pape) retiennent la chaleur du soleil et accélèrent la maturité des raisins. Nous allons parler un peu plus précisément de cette appellation en 5 questions réponses :


1- POURQUOI CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE ?

L’origine du nom remonte au XIVème siècle, lorsque le Pape et sa cour s’étaient installés à Avignon. Cependant, ils trouvent la ville trop chaude et animée pendant l’été. Ils décident alors de s’installer à quelques kilomètres dans les terres à Châteauneuf qui devient leur résidence estivale. Les meilleurs terroirs sont alors découverts, révélés puis exploités. La région viticole se développe alors rapidement et gagne en notoriété. Bien aidé par cette publicité de “vin pontifical”, le Châteauneuf-du-Pape gagne rapidement en réputation et se déguste aux quatre coins de l’Europe, puis du monde.

2- QUELS CÉPAGES DANS LE CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE ?

Historiquement, le vin de la région est élaboré à partir de treize cépages, chacun d’entre eux apportant sa spécificité : couleur, fraîcheur, longévité… C’est devenu plus rare mais certains domaines perpétuent la tradition. De nos jours, on trouve généralement entre 3 et 5 cépages dans les rouges. Notons que le grenache reste le cépage dominant mais que l’on observe une présence de plus en plus conséquente de la syrah et du mourvèdre.

L’appellation produit aussi des vins blancs remarquables bien qu’ils soient plus confidentiels (7% de la production).

Les cépages autorisés sont : grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, clairette, vaccarèse, bourboulenc, roussanne, counoise, muscardin, picpoul, picardan et terret noir.

Le Domaine de Beaurenard fait partie des irréductibles utilisant encore la totalité des cépages traditionnels !

A l’inverse, le légendaire Château Rayas a établi sa réputation en produisant un Châteauneuf-du-Pape en monocépage, 100% grenache, d’une grande finesse en cassant les codes de l’appellation.


3- QUEL EST LE TERROIR DE CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE ?

On observe 4 grands types de sols dans l’appellation : les éclats calcaires, les coteaux Sableux, les grès rouges et les fameux galets roulés. Ces derniers sont assurément les plus emblématiques. Ils emmagasinent la chaleur du soleil provençal et contribuent à la bonne maturité des raisins. Les sous-sols argileux permettent aux vieilles vignes, dont les racines creusent profondément, de mieux s’alimenter en eau, voilà qui est bien utile avec climat méditerranéen local et les températures pouvant atteindre les 40 degrés en été ! Le vent protège aussi les baies des maladies liées à l’humidité qui menacent après les grosses pluies.

Source photo : la revue des vins de france


4- POURQUOI LES BOUTEILLES SONT-ELLES GRAVÉES ?


C'est en 1937 que les propriétaires Viticulteurs de Châteauneuf-du-Pape, alors présidé par le Baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié, lance la fameuse bouteille armoriée. L'écusson apposé sur les bouteilles, représentation stylisée d'une tiare papale placée au-dessus des clés de St Pierre, est entourée de l'inscription "Châteauneuf-du-Pape contrôlé" en lettres gothiques. Protégé par plusieurs dépôts de marques, en France et à l'étranger, cet emblème précise non seulement que les produits qu'elle contient répondent aux normes de production de l'A.O.C. Châteauneuf-du-Pape, mais aussi que ses utilisateurs (environ 200 exploitations) ont la qualité de vignerons récoltants. La bouteille armoriée demeure un symbole de réussite et l'un des éléments de fierté des vignerons de l'appellation. Création justifiée à l'époque par la nécessité de démarquer les vins des propriétaires de Châteauneuf-du-Pape du reste de la production commercialisée, la bouteille armoriée continue aujourd'hui à remplir pleinement son rôle distinctif.

Une exception notable, le Château Rayas n'a pas jugé nécessaire l'utilisation de cette bouteille armoriée qui fait pourtant la fierté des producteurs de l'appellation.

La bouteille armoriée est disponible en 75 cl, en format magnum (150 cl), et depuis le mois de juin 2003 en format jéroboam (300 cl).


5- QUEL EST L'ACCORD METS & VINS IDÉAL ?


Avec les rouges :

Le vin des papes a du répondant. Il faut donc que l’assiette en ait aussi. Si vous voulez faire dans la tradition, un coq au vin rouge ou une préparation de petit gibier accompagnera bien votre dégustation. Le côté juteux de la viande rouge avec une sauce à l’échalote se mariera parfaitement au vin également.


Avec les blancs :

On les associe de préférence avec des crustacés (gambas, homard) ou un risotto de noix de Saint-Jacques. Il peut aussi se marier idéalement aux poissons à chair blanche (pensez à la blanquette de cabillaud). Enfin, le Châteauneuf-du-Pape blanc sera délicieux avec un fromage à la truffe comme le Brie ou le Brillat-savarin.

3 vues0 commentaire