Check list pour des fêtes sans faute dans votre restaurant

Les fêtes de fin d’année sont une période intense pour les restaurateurs ; alors pas question de passer à côté. Voici une « check list » des actions indispensables à mettre en place pour booster à coup sûr le chiffre d’affaires de votre établissement sans faute.




Préparez vos évènements et menu spéciaux à l'avance


Pour les fêtes, vos clients attendent quelque chose de spécial. Au niveau du menu, des mets proposés, mais aussi de la présentation, de la décoration, du service… Les « détails » ne sont pas à négliger : Dès le mois d'octobre, commencez déjà à tout prévoir :


- Décoration

- Vaisselle

- Menus

- Vins

- plan de Table / Capacité de couvert

- Personnel nécessaire

- Tenue de votre personnel


Faites un tableau de revenus


Chose importante et primordiale lors de l'élaboration de vos menus de fêtes, faites un tableau de "costing".

Il est important que vous puissiez savoir si vous allez être rentable pour cela, prenez en compte :

Nombres de couverts potentiel x Prix du Menu - ( Charges salariales, coût des matières premières, Charges Fixe)


Ouverture spéciale / menu spécial / évènement : informez vos clients avec une newsletter


Cette année, Noël et le jour de l’an tombent un Mardi. Ce jour-là, vous voudrez peut-être ouvrir exceptionnellement votre établissement généralement fermé (ou au contraire, le fermer juste pour les fêtes) : informez vos clients. Pour cela, une newsletter est un bon moyen de communication.


Présentez votre menu, les conditions de réservation, le prix et tout ce que vous mettez en œuvre ce jour-là pour satisfaire les participants : un groupe de musique, un spectacle, une ambiance cosy, etc.

N’oubliez pas d’y ajouter un lien vers votre module de réservation si vous en avez un.


Le prépaiement pour éviter les no-shows


Lors de repas de fêtes et évènements, vous engagez des frais. Pour l’élaboration de vos plats, pour la décoration, pour d’éventuels extras venus en renfort…  Les no-shows, ces réservations non honorées, sont dès lors extrêmement préjudiciables pour votre chiffre d’affaires et votre réputation : des tables vides alors que vous annonciez votre établissement complet, cela peut faire désordre.

Pour éviter ces désagréments, n’hésitez pas à demander un acompte bancaire à vos clients au moment de la réservation, voire le prépaiement de la soirée afin de les engager. Vous décidez si vous préférez demander une empreinte bancaire, un acompte, un prépaiement, etc. et la somme choisie.

Vous gagnez ainsi du temps et de l’argent !




3 vues
SOM-COMMUNICATION

A chaque étape de votre développement, nous vous accompagnons et portons vos projets grâce à une méthodologie collaborative et des conseils personnalisés.

INFOS
CONTACT
Place de coopoz, 4c
1052 Le Mont sur Lausanne
  • Facebook