Susciter la coopération d'un collectif et créer des dream-teams innovantes

"Semez correctement et le reste suivra" Pete Mazany



Précision du vocabulaire :


Dans cette partie nous allons utiliser trois termes pour désigner un ensemble de personnes : collectif, groupe & équipe.


- Le mot "collectif" est le terme le plus générique


- Le mot " groupe" désigne un collectif dans lequel ne souffle pas l'esprit d'équipe. Nous appellerons donc "groupe" les collaborateurs d'un même manager qui ne sont pas encore animés de l'esprit d'équipe : même regroupés, ils restent isolés.


- Nous allons réserver le mot "équipe" au collectif animé de l'esprit d'équipe : complémentarité des talents et compétences, solidarité, confiance, engagement et envie de réussir ensemble. Ceci que les équipiers relèvent, ou pas du même supérieur hiérarchique. Précisons que, parce que le collectif a besoin d'un interlocuteur, le dirigeant ou manager n'est pas inclus dans l'équipe.


Enfin, comment vous appelez ? face au collectif, vous êtes dirigeant(e), manager, patron, pilote, animateur de colonie de vacances, chef ou seul(e) ?

Tous ces termes peuvent être appropriés pour vous à certains moments de votre carrière mais pas vis à vis de votre équipe. Est ce que vous donnez envie à un groupe qu'il vous suive avec plaisir dans la coopération que vous initiez ? Si oui, cela fait de vous un leader.

Réciprocité, ce leadership suppose que vous acceptiez aussi de suivre le groupe quand il le faut.


Un groupe ce n'est pas compliqué, c'est complexe.


Tentez de résoudre l'équation en essayant de cerner les personnes, de les prévoir et les controler, c'est confondre complication et complexité. Un groupe est animé d'innombrables interactions entre les personnes. Interactions silencieuses ou explosives, mouvantes, dormantes. Vous n'aurez jamais fini de les répertorier et mettre à jour, sans parler de les traiter une par une. Il est un "objet complexe". Cette complexité lui donne un potentiel très supérieur à la somme des potentiels individuels en présence.


Grâce à la complexité d'un collectif, le potentiel d'un collectif dépasse la somme des potentiels individuels. Elle s'organise autour de la personne qui amorce et entretient la rencontre sur le cap stratégique.


Le pilote trouve la coopération du collectif dont il nourrit les besoins, à qui il revèle ses qualités et qu'il conduit à l'état d'équipe.




Une équipe se soude dans l'action


L'injonction "coopérer" ne suffit plus. Le pouvoir hiérarchique non plus et nous n'avons toujours pas le pouvoir hiérarchique sur les personnes que nous réunissons.

Vous qui cherchez la bienveillance du collectif que vous réunissez, vous n'avez pas qualité à créer l'esprit d'équipe, il naîtra du groupe. Vous êtes la personne qui créera les conditions favorables à son émergence. Or une équipe se soude dans l'action.


Les appuis de Leader face à un collectif


Pour oser un mouvement, le leader s’appuie sur 4 points :


- Tout groupe aspire à réussir sa coopération interne.

- Dans un groupe qui progresse vers le même état d'esprit, les gens se synchronisent sur les besoins de Maslow.

- Les besoins physiologiques,besoins de sécurité ,besoins d’appartenance et d’amour,besoins d’estime,besoin d’accomplissement de soi , sont actifs dans un groupe. Peu importe où et dans quelle branche, il suffit de savoir qu'ils sont tous là, actifs ou sur le point de l'être. Coopérer avec un collectif revient à les accueillir tous et à les nourrir à tour de rôle pour qu'ils puisse libérer leurs qualités. Alors les individus coopèrent et deviennent équipiers.

- Enfin, le groupe compte sur votre aide pour réussir son évolution et son épanouissement.



2 vues0 commentaire